08/03/2004

Epilogue sur le bonheur

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves. La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé.
Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.
Je dis cela, car trop de gens renoncent au bonheur qui leur est présenté dans le creux de la main, mais vont chercher toujours plus loin, toujours plus inaccessible.
Ils ne se rendent pas compte que de simples mots, de simples gestes suffisent parfois à rendre qqu'un heureux... Qu'il n'y a pas que ce qu'on veut bien voir, qu'on n'entend pas que ce qu'on veut bien entendre.. mais il faut rester ouvert à toutes les opportunitées qui nous sont données pour profiter un maximum de notre bonheur. Les gens qui sont en quête perpétuel du bonheur, ne seront finalement jamais heureux... Parce que chaque pas qu'ils feront, l'éloigneront un peu plus de ce qui est tout près d'eux....


12:34 Écrit par Surfbaby | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.